L'affaire Monsanto vue par TIGR

TIGR est une application, développée en interne chez Kernix, de détection et d'exploration interactive de communautés et d'influenceurs sur Twitter autour d'un thème choisi. A partir d'un flux de données filtrées récupérées sur Twitter, un graphe de relations (des retweets) entre utilisateurs est construit, auquel on applique un algorithme de détection de communautés (pour plus d'informations, un article a été rédigé à ce sujet sur le blog : Community detection in social networks). Nous lançons régulièrement TIGR sur des sujets d'actualité et reportons nos observations sous la forme de petits posts. Ce post concerne l'affaire Monsanto et le scandale du glyphosate, un composant du Roundup (produit phare de la société Monsanto) utilisé depuis plusieurs dizaines d'années par les agriculteurs européens, et déclaré par le centre international de recherche contre le cancer comme "cancérigène probable". Le renouvellement de sa licence d'exploitation qui arrive à expiration en décembre prochain fait débat entre les états membres de l'Union Européenne.

Figure 1 : Vision globale du graphe

Les données permettant de construire le graphe de la Figure 1 ont été récupérées sur Twitter durant les deux dernières semaines d'Octobre. Dans la suite de ce post, nous analysons certaines des communautés de comptes Twitter qui ont été détectées par TIGR.

Les comptes GMWatch, une association qui lutte contre la propagande de l'industrie biotech, Rainer Kräuter, un homme politique allemand de gauche et HealthRangern, un défenseur de la santé du consommateur et éditeur du site internet NaturalNews.com, influencent respectivement les deux plus grosses communautés du graphe, en rouge et en vert, et la communauté rose pâle à gauche.

La communauté de GMWatch (dont on voit les détails dans la Figure 2) discute principalement de la toxicité du glyphosate et notamment les effets de perte de mémoire et de troubles du comportement constatés chez des souris. La communauté est également influencée par EcoWatch, le plus grand site d'actualité environnemental des Etats-Unis, ainsi que MomsRising, un mouvement de mères de famille.

Figure 2: Zoom sur la communauté influencée par GMWatch

Dans la communauté principalement influencée par Rainer Kräuter, mais également par GreenPeace Europe, on remarque le hashtag #efsa (autorité européenne de sécurité des aliments). On y dénonce largement Monsanto et le fait qu'ils auraient rédigé de larges parties des rapports de l'EFSA sur les impacts du glyphosate. Rainer Kräuter se trouve sûrement dans cette communauté car elle parle aussi des nombreux gouvernements européens qui s'opposent à la ré-approbation du glyphosate.

La communauté influencée par HealthRangern traite un peu plus de #health et #hygiene, notamment des produits d'hygiène féminine qui seraient également contaminés par le glyphosate.

La communauté rose qui se place entre les communautés verte et rouge est principalement influencée par le parlement européen, la CGT du groupe TUI (N°1 mondial du voyage) et ALTER-EU, une coalition de plus de 200 groupes de la société civile et syndicats qui agissent contre l'influence des entreprises lobbyistes sur l'agenda politique européen. Cette communauté appelle à la sanction de la société Monsanto et au boycott de ses produits.

La communauté rose fushia, visible en Figure 3, est influencée par le centre international de recherche sur le cancer (Circ) et Stéphane Travert, ministre de l'agriculture et de l'alimentation. Cette communauté aborde la décision du congrès américain d'auditionner les experts du Circ et si le ministre "osera en faire autant". L'inquiétude de SNCF Réseaux à propos de son budget désherbage suite au scandale du glyphosate y est également discutée.

Figure 3 : Zoom sur la communauté influencée par le Circ

On remarque que le président Emmanuel Macron (défavorable à la fusion entre Bayer et Monsanto) est présent dans une communauté, aux côtés de Foodwatch France qui défend les consommateurs face aux lobbies alimentaires. Les tops tweets concernent le fait que la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles serait "accro" au glyphosate et l'interdiction de ce produit au Sri Lanka.

La fédération des syndicats agricoles influence aussi une communauté, aux côtés de comptes qui promeuvent le dialogue et la compréhension des implications scientifiques, éthiques et sociales de l'agriculture menée par l'homme.

Même si la grande majorité des communautés s'opposent à Monsanto, il faut noter une très petite communauté, isolée du graphe principal et visible sur la Figure 4, qui se positionne favorablement par rapport au glyphosate : #glyphosateisvital, #glyphosateissafe. Elle est influencée par FarmersWeekly un grand média britannique d'actualités agricoles. Cette communauté appelle à prendre du recul sur le scandale.

Figure 4 : Zoom sur la communauté favorable au glyphosate

Pour conclure, ce graphe regroupe un ensemble très varié d'acteurs du débat autour de la société Monsanto et du scandale du glyphosate. Les communautés permettent de bien se faire une idée des différents sujets abordés et de rapidement se familiariser avec le contenu partagé sur Twitter autour du thème qui nous intéresse.

Si cet exemple d'exploitation de l'application TIGR vous a plu, d'autres thèmes d'actualité ont été traités et sont disponibles sur le site.