Passer au contenu principal

L’accessibilité web, qu’est-ce que c’est ?

Trouver et partager des informations n’a jamais été aussi simple grâce aux sites Internet. Le web constitue une ressource essentielle pour de nombreuses situations quotidiennes : éducation, emploi, administration, commerce, santé, loisirs et plus encore. À ce jour, il existe encore trop de sites et d’applications mobiles conçus sans tenir compte des personnes en situation de handicap.

Handicap au cœur l’accessibilité web

L’accessibilité web, communément abrégée a11y, consiste à concevoir et à créer des sites accessibles au plus grand nombre de personnes. L’objectif étant que chacun puisse percevoir, appréhender, naviguer, interagir ou encore créer du contenu selon les normes d’accessibilité émises par le W3C (World Wide Web Consortium).

En effet, tout le monde n’est pas égal face à la navigation sur internet. Ainsi, pour permettre une expérience utilisateur optimisée pour tous, il est nécessaire de prendre en compte un certains nombre de handicaps :

  • auditifs
  • cognitifs
  • moteurs
  • visuels

Développer un site web accessible ne signifie pas créer un site pour chaque handicap. Il s’agit de prendre en considération dans le processus de création du site, les problématiques rencontrées par les personnes en situation de handicap.

Cette démarche d’inclusion aide non seulement les personnes handicapées, mais facilite et adapte également la navigation pour tout type de public.

Les standards de l’accessibilité web

L’organisme W3C gère la normalisation de tout ce qui concerne le Web. Il est à l’origine des critères de l’accessibilité web au niveau international. Les règles établies sont définies sous la charte “Web Content Accessibility Guidelines” (WCAG).

Elles se déclinent en 3 niveaux d’accessibilité :

  • A (ou simple A) : le site offre un accès global aux informations contenues dans les documents Web, pour un niveau d’accessibilité correct. (ex : fournir un équivalent textuel à un contenu non textuel);
  • AA (ou double A) : le niveau d’accessibilité est satisfaisant. Le site est amélioré, optimisé pour un meilleur accès des informations. (ex : garantir la visibilité du focus);
  • AAA (ou triple A) : le niveau maximal d’accessibilité est excellent, et le confort de navigation est optimal pour tous les utilisateurs du site. (ex : proposer le contenu en langue des signes).

En France, la mise en œuvre de l’accessibilité numérique s’appuie sur le Référentiel général d’amélioration de l’accessibilité (RGAA) qui l’adaptation de WCAG avec des ajustements dans les critères.

Quelles sont les obligations légales en France ?

En France, l’obligation d’accessibilité web ne concerne que :

  • les personnes morales de droit public (l’État, collectivités territoriales, établissements publics, etc);
  • les personnes morales délégataires d’une mission de service public (sociétés de transports en commun, offices du tourisme, etc.);
  • les entreprises privées dont le chiffre d’affaires est supérieur à 250 millions d’euros réalisés en France.

Et dans les autres pays ?

La plupart des pays ont adopté comme référence le niveau double A des normes internationales WCAG. Cependant, certains pays ont mis en place leurs propres référentiels d’accessibilité en adaptant ou en complétant les critères des WCAG (ex : Canada, l’Allemagne,…).

Rendre le monde du web accessible

Aujourd’hui, en France, l’accessibilité web est souvent perçue comme une contrainte pour les entreprises et pour les agences digitale. La mise en conformité ou le développement accessible représente un coût financier en plus à la création du projet. La loi française n’oblige que le secteur public et les grandes entreprises à respecter le RGAA, représentant une minorité des sites web en France.
Pour les projets qui doivent être conformes aux normes RGAA, il est indispensable de considérer l’accessibilité en amont et d’intégrer le design inclusif dès la conception des sites ou des applications web.

Un prochain article présentera l’implémentation de l’accessibilité web durant les différentes phases de la conception d’un site web.

Haut de page
Haut de page