Xebicon'18 attendee picture

Au cœur d'une semaine chargée en événements data se tenait la conférence annuelle XebiCon à laquelle nous avons assisté. Celle-ci vise à proposer des conférences techniques ainsi que des retours d'expérience clients.

Trois tendances majeures émergent de cet événement. Des solutions cloud sont adoptées plus largement y compris dans des secteurs parmi les plus conservateurs en termes de protection de leurs données. C'est le cas par exemple de Sanofi, grand laboratoire pharmaceutique, qui a mis en place un data lake entièrement sur AWS. L'orchestration et les conteneurs ont le vent en poupe : l'utilisation de conteneurs Docker et leur orchestration via Kubernetes fait l'objet de beaucoup de présentations, celle-ci allant de pair avec le passage aux solutions cloud ou serverless. Enfin, l'utilisation de la JVM, que ce soit par l'utilisation de Java, Scala ou Kotlin, est indissociable de cet événement, marque de fabrique de l'organisateur Xebia. C'est par exemple le cas du projet Oui SNCF où un réseau de neurones a été implémenté avec la bibliothèque Java DL4J, privilégiée à des bibliothèques pourtant largement utilisées comme TensorFlow développée par Google.

Cet événement nous conforte dans l'un de nos choix technologiques actuel : les conteneurs Docker. Ils nous permettent de grandement accélérer le déploiement de nos solutions numériques et data pour itérer rapidement au plus près des enjeux métiers. Nous bénéficions ainsi d'un système qui permet de s'interfacer avec n'importe quel SI. Nous remercions Xebia pour cet événement de partage. Développer ensemble une compréhension de la pertinence de ces outils est le cœur de ce métier récent qui évolue vite.

Stanislas Morbieu.