Passer au contenu principal

Télétravail : 1 an après, quel impact ?

Depuis plus d’un an, le télétravail s’est imposé dans de nombreuses entreprises. Face à cette pandémie du Covid-19, les collaborateurs Kernix se sont rapidement adaptés à la situation.

Le télétravail, aujourd’hui ?

Dans de précédents articles, l’agence web Kernix partageait son expérience sur le télétravail lors du premier confinement ainsi que le retour progressive au bureau après déconfinement du 11 mai. Cependant, entre-temps, de nouvelles mesures ont été imposées afin de lutter contre la propagation du virus du Covid-19. Un confinement fin octobre 2020 et des restrictions de sorties.

Depuis la fin du deuxième confinement du 15 décembre, le gouvernement a insisté sur le fait que, jusqu’à nouvel ordre, le “télétravail doit être la règle pour l’ensemble des activités qui le permettent.” Dans cette perspective, les collaborateurs de l’agence de développement web Kernix sont repartis à 100 % en télétravail.

En temps normal, le télétravail régulier apporte de nombreux avantages aux employés et aux employeurs, mais le télétravail en confinement n’est pas une situation de télétravail “normale”. Le confinement a bouleversé la notion de télétravail, dans le sens où il s’est imposé soudainement et il est réalisé à plein temps, à domicile ou à celui d’un proche. L’environnement est lui aussi particulier puisque le télétravailleur peut être amené à se retrouver dans des conditions de télétravail particulières qui peuvent être difficiles pour certaines personnes (manque de place, bruit, garde d’enfant,…).

Avec la situation qui perdure, le télétravail, le couvre-feu et les confinements par département ou généralisé, tout cela a un impact négatif sur la santé physique et psychologique d’une partie des salariés en France. La perte de lien social (famille, amis, collègues) n’est pas compensée par les visioconférences. D’après un rapport du gouvernement du mois de novembre 2020, 4 télétravailleurs sur 10 éprouvent un sentiment d’isolement et 3 sur 10 vivent mal le télétravail au quotidien.
Au contraire pour certains, le fait de travailler de chez soi depuis un an n’est pas vécu comme une contrainte, mais une chance. Ils trouvent leur équilibre dans ce mode de fonctionnement : conciliation de la vie professionnelle et personnelle, de la productivité, de l’autonomie…

Depuis le 6 janvier, le travail à la maison à temps plein a été assoupli par le gouvernement. Face aux potentiels effets négatifs du télétravail à 100%, l’état a autorisé aux entreprises que les salariés en télétravail puissent revenir un jour par semaine.
De ce fait, les collaborateurs Kernix ont aujourd’hui la possibilité de venir au moins une fois par semaine sur les deux jours où les bureaux sont ouverts dans le strict respect des consignes sanitaires et des gestes barrières. Cet aménagement du télétravail à 100% permet d’aider les collaborateurs à se sentir moins isolés.

Les moments de partage et de convivialité chez Kernix

Depuis ses derniers mois, le “Bureau des Événements (BDE)” de Kernix a organisé ponctuellement des moments de convivialité sur Google Meet ou sur Slack. Ainsi, dernièrement, les collaborateurs de l’agence web Kernix ont pu participer à différentes activités, que ce soit un petit tournoi de flipper sur mobile, un rébus emoji sur Slack ou encore des parties de football en ligne.

En plus de ces moments, les différents pôles de Kernix ont des réunions régulières : une réunion toutes les deux semaines sur la situation de la société (se terminant toujours sur le sujet du déjeuner), des réunions sur les projets, des points hebdomadaires des développeurs, des réunions de production, ou encore des moments de partage entre l’équipe front-end et design,…

Une réunion de l’agence web Kernix sur Meet

Durant cette période, ces rendez-vous sont des habitudes ou rituels, qui aident tout à chacun à se sentir moins isolé et ainsi renforcer la cohésion des équipes. Bien sûr, ses moments ne remplacent pas les relations sociales physiques, mais ce sont des moments de vie qui réconfortent les équipes durant ces mois difficiles.

L’impact du télétravail 

En fin de compte, le télétravail n’est pas adapté à tout le monde. L’adaptation et l’acceptation du télétravail dépendent de la personnalité et des expériences de chacun, mais aussi du secteur d’activité et des directives de l’employeur.
Dans la plupart des rapports et articles sur le sujet, on constate que pour la plupart des introvertis, le télétravail correspond plus à leur état d’esprit, mais au contraire les personnes extraverties auront besoin du contact des autres pour mieux s’épanouir.

Chez Kernix, au jour le jour, la direction et les managers s’efforcent de prendre les meilleures décisions afin d’assurer la sécurité et le bien-être des collaborateurs. Les équipes sont en télétravail et les collaborateurs de l’agence web peuvent se déplacer aux bureaux une fois par semaine.
Dans ces conditions de travail favorables, les équipes passionnées sont toujours présentes et engagées à maintenir un service de qualité, dans l’intention de satisfaire les demandes des clients mais aussi ouvert à de nouvelles opportunités.

Haut de page
Haut de page